Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AJP

article du blog

http://promessederoses.blogspot.fr/2017/04/rose-de-rescht.html

du 01 04 2017

Rose de Rescht

 
Rosier de Damas, remontant, mis au commerce dans les années 50.
 
Voici un rosier bien précieux qui trouve facilement sa place dans les petits jardins. Cette variété, peu exigeante et facile d'entretien, prend la forme d'un buisson compact, très branchu et feuillu.
 
Rose de Rescht (mieux Resht) passe pour avoir été découvert par une collectionneuse anglaise, Miss Nancy Lindsay (1896-1973).
Passionnée de botanique comme sa mère, la paysagiste renommée Norah Lindsay, cette pépiniériste raconta dans les années d'après-guerre, l'avoir introduit d'Iran, précisément de la ville de Resht (Rasht).
 
Nancy Lindsay rapporta d'ailleurs plusieurs rosiers de ses expéditions en Perse, entre 1935-1939  : 'Gloire de Guilan', commercialisé en 1949 ; 'Sharastanek' ; 'Samarkand' ; 'Rose d'hivers' (sic).
 
C'est elle aussi qui découvrit le rosier 'Belle Amour', mais cette fois-ci, dans un couvent en Normandie.

 Norah Lindsay, née Bourke (1873-1948)
Rose de Resht, dont l'appartenance au groupe des Damas se traduit par un parfum puissant et la présence de nombreux aiguillons, est souvent répertorié dans la famille des roses de Portland, en raison de sa remontance et de ses pédoncules très courts. En effet, les fleurs sont encadrées par les folioles supérieures et paraissent posées sur un nid de feuillage. 
Ce rosier est peut-être très ancien et était en fait déjà cultivé en Europe au XIXème, selon certains auteurs (Anny Jacob, Peter Beals). Nous ne saurons jamais la vérité. Contentons nous d'admirer ce prodigieux buisson qui fleurit sans relâche. Ses roses, de petite taille et très fournies en menus pétales, sont fuchsia pourpré. Elles s'épanouissent avec contraste sur des feuilles vert foncé, à l'aspect gaufré. 
 
 
 
Ce trésor persan se couvre de boutons et de pompons si serrés les uns contre les autres, que bien souvent, j'ôte les feuilles terminales afin de les libérer de leur carcan. Suite à ce geste salvateur, les roses s'épanouissent plus à leur aise. Je ne manque pas non plus de beaucoup arroser en plein été, car les rosettes fanent assez vite par grosse chaleur.  
Une valeur sûre donc, à adopter pour avoir la joie de cultiver un rosier ancien et remontant.
Fiche variétale : ROSE DE RESCHT
Variété horticole ancienne
Description générique
 
Identifiant :2837
Nom :ROSE DE RESCHT
Date de création de la fiche :27/02/2006
Dernière mise à jour :04/06/2012
Date de validation :-
Variété cultivée :Oui Plate bande : LXXXIX b3
Couleur dominante :Rose
Couleur secondaire :-
Répartition de la couleur :Unie
Catégorie :Buisson
Développement :Petit
Parfum :Faible
Remontance :Nulle ou très faible
Floribondité :Faible
Synonyme :-
Collection noyau :Non
 
Critères horticoles anciennes
 
Race :DAMAS
Obtenteur :-
Année de commercialisation :-
Nom du père :-
Nom de la mère :-
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article