Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 Nov

Conserver ses Chrisanthemes

Publié par André-Joël

Conserver ses Chrisanthemes

 

A quelques semaines, quelques jours de la Toussaint, les chrysanthèmes prennent place dans les jardins, sur les balcons, dans les massifs, mais aussi sur les tombes (car oui c’est la fleur associée à la fête des morts). Une fois la Toussaint passée, ces fleurs, si elles sont bien chouchoutées, peuvent résister à l’hiver et même refleurir à l’automne prochain.

Les chrysanthèmes d’automne sont les rares plantes qui fleurissent tard dans l’année et qui peuvent résister à un gel modéré. Il faut savoir que tout commence au premier anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale. Le 11 novembre 1919,  Clemenceau sous la présidence de la République de Raymond Poincaré aurait demandé aux Français de fleurir les tombes des soldats tombés au front et tous les monuments aux morts de France, avec justement des chrysanthèmes.
A cette période de l'année, seuls les chrysanthèmes sont en fleurs en abondance et deviennent le symbole de la Toussaint (1er novembre)

 

 

Le chrysanthème semble être originaire de Chine, où il est cité dès le XVIe siècle avant Jésus-Christ. Fleur sacrée, il est ensuite introduit au Japon où il devient le symbole de la famille impériale et l’emblème national. Dans ce pays, a lieu, le 9 septembre, la journée nationale du chrysanthème, festival de la joie.

En Asie, la fleur est plus généralement utilisée pour confectionner un breuvage aux propriétés médicinales (lutte contre la fièvre, les maux de tête…) : le thé aux chrysanthèmes. On le trouve commercialisé en poudre, en sachet individuel, en briques ou en canettes déjà préparées. Introduit en Europe par Carl Von Linné, au XVIIe siècle, le chrysanthème fleurit en automne.

 

Le chrysanthème est une magnifique plante pour fleurir jardins et terrasses.

Nom : Chrysanthemum
Famille :
Asteracées
Type : Annuelle et vivace (selon espèces)

Hauteur : 40 à 100 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Rusticité : – 12 à – 27 °C

Floraison : Juin à novembre

Plantation et conseils d’entretien, voici comment avoir de beaux chrysanthèmes à l’automne et au moment de la Toussaint.

 

 

Conserver ses Chrisanthemes

 

Chrysanthèmes vivaces

Ajania pacifica
Hauteur : 30 cm. Floraison : octobre à novembre

Faux air de mahonnia pour cette plante, un sous-arbrisseau en fait. Joli feuillage bordé d’un liseré argenté. Grappes de fleurs en petits pompons jaunes. Exige des sols drainés car supporte mal l’humidité. À protéger des fortes gelées.

Arctanthemum arcticum
Hauteur : 30 cm. Floraison : août à octobre

Elle possède des coussins drageonnants aux feuilles découpées, vernissées et des fleurs simples, blanc teinté de rose, à cœur jaune.

  • ‘Roseum’  : fleurs rose pâle.
  • ‘Schwefelglanz’  : nombreuses fleurs jaune clair.

Marguerite d’automne, chrysanthème du Japon

Chrysanthemum indicum
Hauteur : 40 à 80 cm. Floraison : juillet à novembre

Touffes denses et compactes. Très nombreuses variétés aux fleurs simples ou doubles, coloris variés. Plantes exigeant un sol profond et perméable.

  • ‘Apollo’  : 80 cm, à fleurs semi-doubles, rouge brique à cœur jaune.
  • ‘Clara Curtis’  : 60 cm, à fleurs simples, roses.
  • ‘Denise’  : 40 cm, à pompons jaune vif.

Marguerite du japon

Nipponanthemum nipponicum
Hauteur : 70 cm. Floraison : octobre à novembre

Sous-arbrisseau aux tiges épaisses et dressées. Feuilles persistantes, coriaces et dentées. Fleurs simples, blanches (devenant rosées en vieillissant) à centre jaune, de juin à août. Apprécie les sols frais, du moins pas trop secs.

 

 

Chrysanthèmes annuels

Chrysanthème à carène

Chrysanthème carinatum

Hauteur: 50 à 60 cm. Floraison: juin à septembre Fleurs simples à œil pourpre-brun, jaunes, rouges, pourpres ou blanches, souvent marquées d'un anneau de couleur différente. Supporte bien la sécheresse et le climat maritime. À semer en pépinière, en mars-avril, pour une mise en place en mai.

Chrysanthème des jardins

Chrysanthème coronarium

Hauteur: 80 cm. Floraison: juillet à septembre Fleurs toutes simples ou bien doubles, blanches au cœur vert ou jaune au centre doré. La floraison est allongée par un effleurage régulier. Soutenez la mi-ombre. À semer, en place, en avril-mai et éclaircir à 25-30 cm.

Chrysanthème de Myconos Chrysanthème multicaule

Hauteur: 15 à 25 cm. Floraison: juillet à octobre Forme un buisson ras (parfait en potée) dont les fleurs, jaunes au cœur doré, évoquent des pâquerettes avec leurs pétales courts et arrondis. Attention: le feuillage peut provoquer des irritations cutanées. Préfère les sols riches et frais. Semis en place en mai.

Chrysanthème des moissons

Chrysanthème segetum

Hauteur: 50 à 60 cm. Floraison: juin à septembre Plante sauvage appelée aussi chrysanthème des blés ou marguerite dorée. Fleurs jaunes d’or à centre jaune, verdâtre ou brun selon les variétés. À semer de mars à mai, en place et éclaircir à 20-25 cm. En Chine, on consomme parfois les feuilles et les fleurs de ce chrysanthème (appelé Shungiku), après une cuisson à la vapeur dans le fameux «chop suey».

 

Conserver ses Chrisanthemes

Plantation des chrysanthèmes

Le chrysanthème se plante idéalement au printemps car, même s’il ne fleurira qu’à la fin de l’été ou à l’automne, il sera bien enraciné et résistera beaucoup mieux à la rigueur de l’automne et de l’hiver.

  • Mettre en place les jeunes plants au printemps dans un sol amendé et bien drainé

Les chrysanthèmes que l’on achète en pot à l’automne peuvent être planté directement en terre, en pot ou en jardinière, idéalement avec du terreau mais leur rusticité sera moindre.

  • Vous choisirez un endroit bien ensoleillé afin de favoriser la floraison.

Chrysanthèmes vivaces :

  • Les chrysanthèmes peuvent être semés de mars à mai en pépinière ou être directement mis en place au printemps.
  • Multiplication des chrysanthèmes vivaces par division de la touffe au printemps

Chrysanthèmes annuels :

Ce sont notamment les chrysanthèmes de Toussaint.

  • les annuels que l’on appelle marguerites, peuvent être semés dès février-mars en pépinière.
  • Mettez ensuite en place au printemps en respectant un écartement d’environ 50 cm.
  • Vous pouvez également semer directement en place dès le mois de mai

Entretien et arrosage du chrysanthème

Le chrysanthème réclame assez peu de soin et d’entretien si ce n’est d’arroser régulièrement lorsqu’il ne pleut pas.

  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela favorise l’apparition de nouvelles fleurs.
  • Arrosez lorsque le sol est sec, surtout pour l’utilisation en pot car le chrysanthème réclame un sol humide pour bien se développer.
  • Il ne faut pas mouiller le feuillage afin d’éviter l’apparition de maladies comme la rouille ou l’oïdium.

Maladies du chrysanthème

Le chrysanthème est sujet à quelques maladies et parasites qui sont toutefois évitable, surtout en évitant de mouiller le feuillage et en espaçant suffisamment chaque plant pour ne pas qu’il se touchent.

  • Oïdium : une pellicule blanchâtre recouvre les feuilles et les tiges
  • Rouille : des pustules apparaissent sur la face inférieur des feuilles
  • Pucerons : les feuilles s’enroulent et finissent par tomber.

*

Début novembre, des millions de pots de chrysanthèmes pomponnettes à petites ou grosses fleurs se vendent pour fleurir les tombes dans les cimetières et une fois la floraison en abondance terminée, on les retrouve dans les poubelles. Forcés pour fleurir en abondance à ce moment précis, pensez à les récupérer afin de les replanter dans le jardin ou bien de les conserver en conteneur. En pleine terre, en pots, en bacs ou en jardinières, ils se plairont partout.

Conserver ou planter un chrysanthème : 2 solutions

- Commencez par lui faire une petite coupe en taillant les tiges défleuries au dessus d'un départ de tige,
- Placez le pot dans une pièce sans lumière, fraîche et hors-gel jusqu'au printemps,
Pendant l'hiver, vous pouvez refaire une petite coupe aux tiges les plus longues,
- Au printemps, changez complètement la terre du pot pour remettre un terreau spécial plantation. Jetez l'ancienne terre appauvrie.
- Placez les pots sur la terrasse du jardin et profitez-en de longs mois avant de les replacer ou non au cimetière.


Seconde possibilité, laissez-les pots à l'abri tout l'hiver puis au printemps, replantez-les en pleine terre.
- Faites tremper la motte dans une bassine d'eau, ce qui facilitera le retrait de la motte du pot,
- Pendant ce temps-là, creusez un trou de plantation de la largeur et profondeur de la motte,
- Retirez le pot,
- Griffez avec des ciseaux, un sécateur ou une griffe le contour de la motte pour demêlez les racines légèrement,
- Posez la motte au fond du trou et rebouchez,
- Arrosez en surface.

Les chrysanthèmes refleuriront ainsi tous les ans.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Blog sur mes passions: les roses, les abeilles et la nature