Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
01 Dec

Céline Forestier 1842

Publié par André-Joël  - Catégories :  #Les roses de l'Haÿ, #futurs rosiers ?, #Noisette, #rosier grimpant, #rosiers jaunes, #la rose du jour du Chemin

photo Stephane Barth

photo Stephane Barth

 

La rose du jour du Chemin en ce jour de la Saint André nous fait découvrir une création de 1842 " Céline Forestier " .

 

rosier que l'on peut admirer à la roseraie du val de Marne .

 

 

photo Stephane Barth
photo Stephane Barth

photo Stephane Barth

 

Description du site de Lens roses

 

un rosier Noisette particulièrement élégant. Les boutons floraux rose foncé s'ouvrent pour dévoiler des fleurs jaune clair en quartier. La couleur est plus intense au cœur de la fleur avec parfois des nuances abricots et rose. En vieillissant les fleurs adoptent une couleur crème. Les fleurs sont très doubles, et les pétales au cœur sont légèrement recourbées autour d'un œil vert. Le parfum, typique des Rose Thé, est particulièrement agréable. Les fleurs sont parfois solitaires, mais le plus souvent regroupés dans de petits bouquets de 3 à 5 fleurs. La floraison débute tôt dans la saison et se poursuit jusqu'à tard dans l'automne, presque sans interruption. 'Céline Forestier' est un grimpant luxuriant arborant un feuillage vert clair et légèrement brillant, très sain à l'exception de possibles attaques de mildiou tard dans la saison. Une variété qui préfère comme beaucoup de rosiers Noisettes un emplacement chaude.

 

 

gravure du journal des roses d'octobre 1880

gravure du journal des roses d'octobre 1880

 

Extrait du journal des roses d'octobre 1880  :

 

C'est vers 1842 que la rose Céline Forestier est la sortie des semis de M. Victor Trouillard, l'habile et directeur intelligent des plantations de rosiers du grand établissement horticole d'André Leroy, d'Angers. Ce gain fut étudié et greffé longtemps par son obtenteur, qui finit par le mettre au commerce en I860, sur lui donnant le nom de la fille d'un de ses amis intimes. C'est donc la maison André Leroy qui a eu l'honneur de vendre cette magnifique rose à un anglais nommé John Standish, et elle se répandit ensuite promptement dans nos collections françaises. Dans le plébiscite des roses françaises de l'an dernier, elle a su conserver un rang fort honorable. Le plébiscite anglais la classe avec avantage dans les meilleures roses pour jardins, en indiquant à tort sa mise au commerce en 1858. Enfin le plébiscite allemand des roses gamme cette belle variété parmi les roses de choix de coloris jaune. Cette belle rose noisette, dont nous donnons le dessin aux lecteurs du Journal des Roses, a été ainsi décrit par son obtenteur: Rosier vigoureux, fleurs grande, pleines, bien, beau jaune d'or magnifique.

V. T.

 

 

planche 64  dans Floral Magazine vol 01 de 1861

planche 64 dans Floral Magazine vol 01 de 1861

 

Description de la planche 64 " Céline Forestier " dans Floral Magazine vol 01 de 1861

 

Nous sommes redevables à M. Standish, de Bagshot, pour les spécimens représentés ici, et pour la plupart des informations suivantes concernant la variété. Céline Forestier est une Rose Noisette, élevée il y a de nombreuses années, semble-t-il, à Angers en France, mais récemment introduite à la culture générale. Dans son aspect général, il ressemble beaucoup à une vieille variété nommée Triomphe de Rennes, qui a été décrite comme l'une des meilleures roses jaunes; mais le présent produit un feuillage bien meilleur, et est tout à fait une variété à croissance plus libre et plus saine. La plante est d'habitude vigoureuse, et un producteur rapide, faisant des pousses de trois pieds et plus de longueur, ces pousses fortes étant, comme dans toutes les roses Noisette, terminé par une grappe de fleurs, qui dans ce cas sont finement doubles, en coupe , et d'un jaune vif. Les plantes étant également revêtues d'un feuillage ample et beau, ont un caractère très voyant et ornemental. Les grappes terminales de fleurs, aussi, après avoir passé leurs beautés et leurs bonbons, sont succédées par d'autres fleurs de l'aisselle des feuilles ci-dessous, une, deux ou trois fleurs produites à partir de chaque aisselle, de sorte que les branches deviennent couvertes  De cette façon, les fleurs sont produites continuellement tout au long de la saison, jusqu'à ce qu'elles soient arrêtées par le gel. Ce sera certainement le plus utile de tous les rosiers jaunes; en effet, pour l'entraînement contre un mur, ou sur un treillis, ou autour d'un poteau ou d'un pilier, il est inégalé. C'est de plus le plus rustique de tous les rosiers jaunes, ce qui à lui seul n'est pas une petite recommandation. La variété, apprend-on se  boutures très bien ; et, comme les rosiers à croissance libre en général, poussera bien dans presque tous les types de sols riches, à condition qu'ils soient bien drainés. Une des meilleures situations qui pourrait être choisie pour sa croissance, serait une banque adossée à des arbustes l 'abritant, qui servirait également de relief à ses fleurs. Ici, associé à certaines des variétés à croissance libre avec de riches fleurs de couleur sombre, et toutes autorisées à pousser à l'état sauvage avec leurs branches entrelacées, le sujet de notre illustration actuelle formerait une figure brillante dans une image d'une beauté surprenante.

photo Raymond Loubert

photo Raymond Loubert

 

Fiche variétale : Céline Forestier
 
 
Variété horticole ancienne
 
 
Description générique
 
Identifiant :
 
Nom :
Céline Forestier
Date de création de la fiche 
27 02 2006
Date de la dernière mise à jour :
30 11 2020
Variété cultivée a l'Haÿ les roses   :
oui 2 pieds en 35B12
 
Variété cultivée au Chemin :
 
Provenance :
non
 
Couleur dominante :
Jaune clair, centre jaune foncé, nuance rose.
Couleur secondaire :
 
Répartition de la couleur :
 
Catégorie :
grimpant buisson
Développement :
hauteur jusqu'a 3 m
Parfum :
fort, épicé
Remontance :
oui continue
Floribondité :
forte,   fleurs doubles de 7 cms
Synonyme :
Mademoiselle Céline Forestier
Liésis
Descendance :
 
Critères horticoles 
 
Race :
noisette
Obtenteur :
Victor Trouillard obtention 1842
Nationalité :
france
Année  commercialisation :
1860 par André Leroy
Origines :
 
 
Récompenses :
 
 
 
 
 
 
 
photo site Guillot

photo site Guillot

 

 

Bibliographie :

 

https://www.roses-guillot.com/rosiers-718/rosiers-grimpants-730/151-rosier-celine-forestier.html

https://collections-roseraie.valdemarne.fr

https://www.helpmefind.com

https://www.lens-roses.com/fr

http://roses.shoutwiki.com/wiki/C%C3%A9line_Forestier

 

 

 

photo Didier Petit

photo Didier Petit

Commenter cet article
C
Je l'ai au jardin depuis des annees. Je l'adore !
Répondre
A
bonjour
merci pour votre intérêt à notre blog, Céline Forestier vient de rejoindre notre roseraie
bien à vous
Agnès et André

Archives

À propos

Blog sur mes passions: les roses, les abeilles et la nature